16 août

Marsault : ce que nous apprend la censure de sa page Facebook

Marsault

La page du dessinateur Marsault a été supprimée de Facebook suite à une campagne de signalements menée de front par différents groupements féministes ( la page Paye ta shnek notamment) et antiracistes. Une censure en bonne et due forme, révélatrice d’une tendance de fond : la dictature de l’Empire du Bien et la disparition programmée du négatif.

Marsault était accusé de crimes graves: misogynie, racisme, homophobie et gros coups de rangers dans la tronche de la bien-pensance. La police de la pensée a frappé et réussi à faire disparaître la page de ce dangereux individu armé d’un crayon à la mine aiguisée et d’un humour grinçant. Au grand damne des 220 000 fans que comptait sa page FB. Dans un excellent article sur le site Tak.fr François Miclo parle de purification éthique. Je vous invite à lire l’article qui résume bien ma pensée.

Si tu kiffes pas renoi t’écoutes pas et puis c’est tout – Lunatic

Pourquoi ce besoin si impérieux chez certains de faire taire quiconque tient un discours allant à l’encontre de leurs idées et/ou valeurs ?

Une solution  existe pourtant : l’ignorance, pure et simple. Si un message, un dessinateur vous déplaît, il est si aisé de laisser glisser et passer à autre chose. De le faire disparaître de son fil d’actualité Facebook, de se focaliser sur autre chose. Comme le disait Lunatic « si tu kiffes pas renoi, t’écoutes pas et puis c’est tout. »

Mais non, mieux vaut faire fi de la liberté d’expression. Cette dernière ne s’applique plus que dans le champ restreint du politiquement correct et de ce que les fragiles peuvent supporter d’entendre ou de lire. Plus de place pour la contradiction, les désaccords. Vive le consensus, les ratiocinations entre personnes du même avis, entre un centrisme extrême et un centrisme radical.

Féministes, antiracistes, toujours les mêmes censeurs de la pensée

 

Cette polémique autour de Marsault m’a fait immédiatement penser à la cabale judiciaire qui s’est abattue et s’abat toujours sur Papacito, principal auteur du cultissime blog fdpdelamode. Ses articles « francs, crus, couillus », ses avis tranchés ne pouvaient que déplaire aux Jean-Indignation qui lui ont intenté plusieurs procès, pour grosso-modo les mêmes motifs que Marsault, homophobie, racisme, misogynie.

Si je ne souscris absolument pas à l’idée de convergence des luttes, je m’incline devant l’évidente convergence des casses-couilles : Féministes, lobbies LGBTQQIAAP, zadiste et gauchistes à la ramasse, droit de l’hommistes, antispécistes et bien sûr,  antiracistes. Cette légion d’indignés permanents loin d’être inoffensive, s’acharne avec zèle à museler tous les avis divergents et  faire respecter imposer leur vision du monde par tous les moyens possibles. De l’autre côté de l’Atlantique, on nomme ces justiciers 2.0 les social justice warriors.

POURQUOI ? La suppression du mal

Ne feignons pas de ne pas comprendre et ne nous laissons pas berner par des prétextes fallacieux. A travers toutes ces luttes éthiques et hautement morales ce ne sont pas simplement les inégalités, les injustices, les violences qui sont visées.  Antiracisme, féminisme, Véganisme, ces épiphénomènes s’inscrivent dans un mouvement de fond propre à la société occidentale moderne : la suppression du mal. L’antiracisme nous nie le droit d’exprimer des préférences, d’aimer ou de haïr. Une fatwa sur les paroles et sur les pensées évoquée dans un article précédent. Les lobbies LGBT et féministes monopolisent les débats sur les genres, l’orientation sexuelle, les différences entre sexes et distribuent les bons et surtout les mauvais points à tous ceux osant s’exprimer. Le genre se doit d’être fluide, les personnes non cisgenres et hommes et femmes identiques en tout point. Les militants vegans s’acharnent contre la chasse et la corrida, vestiges d’un passé archaïque où des hommes se confrontent à la mort, à la violence, tuent pour se nourrir.

L’Empire du Bien

L’homme moderne, élevé dans le confort matériel, porté par un Etat omnipotent et surprotecteur, abreuvé de discours déresponsabilisant et éloigné des souvenirs douloureux des guerres, ne tolère plus la souffrance.

muray

L’Empire du bien comme l’appelait Philippe Muray, vise à supprimer le mal, de la négativité, la violence. Faire disparaître la face sombre du monde , supprimer toute la négativité inhérente à la vie. Nous voulons de la bonne humeur, des sourires, l’amour et la fête. Quitte à se couper de la réalité, se voiler la face. Quitte à vivre dans la fadeur, l’aseptisé, le médiocre. Sans drame, sans tristesse, sans la mort, point de joie, de bonheur et de vie. Les souffrances, les difficultés, ont un rôle cathartique et ce sont elles et elles seules qui poussent l’homme à aller plus loin que la banalité, à se surpasser.

Nous nous dirigeons vers Le meilleur des mondes. Et pas sous le joug ou le fouet, mais docilement, le sourire aux lèvres et d’un pas guilleret.

Sous prétexte d’humanisme ou de respect, la liberté d’expression est remise en question et petit à petit il en ira de même pour la liberté de penser,  la liberté d’être soi-même. A bon entendeur…

 

Bonus

Un petit pastiche de Gaston Bourgeois sur le cas Marsault

Parce qu’il disait que sur terre
Les fragiles doivent marcher droit
Il fallait bien le faire taire:
Les plumeaux ont imposé leur loi.

Parce qu’il encensait la force
Et qu’il croyait en l’hostilité
Parce qu’il traquait sous l’écorce
Tout semblant de fragilité.

Parce qu’il croyait qu’être libre
Ne dépend ni de ses idées
Ni des féministes qui vibrent
Ni sa manière de s’exprimer.

Que le mieux pour vaincre la haine,
C’est encore de lui céder;
Puisqu’il riait de  l’âme humaine,
Il fallait bien le censurer !

 

 

Dans la même catégorie

L’idiot du village est devenu idiot du monde Au premier abord le voyageur du monde fait rêver. Il vit entre plusieurs pays, parlent plusieurs langues et narre à table ses récits avec vie. Une poudre aux yeux qui cache une réalité tout autre : ce voyageur n'est qu'un parfait branleur. Rie...
J’ai participé à une cérémonie du cacao sacré En lisant la description de l'événement, je me suis vraiment demandé où j'allais atterrir. Si j'allais finir sacrifier sur un autel ou au milieu d'un gang bang shamanique. Ici nous avons l'opportunité de trouver notre propre vérité, de nous conn...
Contravention de l’usage du cannabis : une demi-mesure Le gouvernement a annoncé dans un projet de loi que l'usage du cannabis serait bientôt puni d'une simple contravention. Un pas en avant louable bien que pudibond. Le ministre de l’intérieur, Gérard Collomb, a déclaré le 24 mai vouloir mettre e...

Morel Le Rogue

Explorateur des bas-fonds des internets, des bars louches et des milieux interlopes. Contempteur de l'infinie bêtise humaine, je traque la mesquinerie et la médiocrité. J'écris donc principalement sur la #politique, mais aussi la #culture et la #société, pour déverser ma bile avec morgue.

Commentaires (2)

SocialJusticor
août 16,2016 at 05:11 Reply

" L’antiracisme nous nie le droit d’exprimer des préférences, d’aimer ou de haïr." Non. Les lois de notre pays interdisent l'incitation à la haine, non pas la haine en soit. Fb étant une plateforme soumise aux mêmes lois que l'espace public, on n'y déverse pas sa haine raciale, et si on le fait, on est sanctionné. Désolé. (au passage, ces mêmes lois vous protègent aussi de voir les statuts racistes anti-blanc se multiplier...). Que Marsault ait été mal interprété et injustement censuré par une faune de connasses hystériques indignées, c'est une chose. S'en servir pour généraliser la médiocrité de tous ceux qui se battent réellement contre la discrimination et la violence (qui plus est sans la moindre source vers une étude sociologique d'ampleur corroborant la fameuse montée en puissance de cette "purification éthique") , c'est juste de la malhonnêteté et de la masturbation intellectuelle à gros rendement... BREUM !

Marcel Ducon
août 16,2016 at 10:08 Reply

Bonjour,
Je ne suis pas d'accord avec tes idées de réac et je trouve que globalement l'humour de Marsault est débile mais pourtant je suis farouchement contre la censure. Il a provoqué les SJW ils se sont vengés avec des basses méthodes de fils de putes donc qu'ils crèvent.

Laisse ton commentaire ici