07 avr

Investir dans le Bitcoin, retour sur expérience

Bitcoin investissement

Aujourd’hui ma méthode pour générer des bénéfices en spéculant sur le Bitcoin. Je vous explique quels outils j’utilise et quel est mon raisonnement sous-jacent.

Cet article se base sur mon expérience personnelle en tant qu’investisseur dans le Bitcoin. Le raisonnement et les solutions que j’avance correspondent à mon vécu. Ils ont l’avantage d’être cohérents car basés sur des postulats réels au sein d’une expérience réelle.

Les problématiques que j’ai rencontrées au fil de mes essais m’ont permis de tirer les conclusions que vous allez lire. La première chose à savoir est la suivante : j’ai investi dans le bitcoin car j’ai confiance en cette crypto-monnaie.

Laisser l’idéologie au placard

Le Bitcoin apporte des solutions qui séduisent les libéraux. Avoir une monnaie décentralisée, soumise pour l’heure à aucune politique monétaire nationale ou européenne (coucou la BCE).

D’autres arguments en faveur du Bitcoin existent, comme disposer d’argent hors du système bancaire ou encore ne pas être traqué lors de ses transactions (coucou TRACFIN).

L’idée que l’État puisse confisquer l’épargne d’un particulier sous prétexte qu’il le laisse paisiblement dormir incite encore davantage à s’évader de cette folie (coucou la Loi Eckert).

Tous ces arguments alimentent la confiance que je porte en cette cryptomonnaie mais n’ont pas d’incidence sur la tactique d’investissement que je mets en place. L’idéologie reste au placard lorsqu’il s’agit d’entreprendre pour générer des bénéfices.

Pourquoi choisir le Bitcoin ?

Pourquoi le Bitcoin plutôt que l’or, l’argent ou un autre cryptomonnaie… La raison majeure est sa volatilité. Il n’est pas rare de voir son cours varier de 10% en quelques jours. L’environnement technologique est également propice à l’investissement, avec des outils d’analyse et d’action adaptés à mes besoins. Enfin la tendance (aussi appelé trend) significative à la hausse sur le long terme est un gage de confiance.

Tirer profit de la volatilité

Là où certains voient un risque, j’y vois une opportunité. Ma stratégie est de tirer profit de la volatilité de la devise en achetant et vendant au fil des fluctuations. Ce qui permet de générer un bénéfice à chaque opération.

On peut qualifier cette activité de spéculative. En effet elle n’apporte rien à l’économie réelle et ne repose pas sur de l’échange de Bitcoin contre des biens et services.

Avoir l’information en instantanée

Pour tirer profit de cette volatilité il faut être informé rapidement des fluctuations, voire instantanément.

Je n’ai pas encore résolu mon premier problème qui est d’automatiser l’achat et la vente de Bitcoin. Si quelqu’un a la solution je suis d’ailleurs preneur. L’API Coinbase permet de lancer des ordres d’achat/vente, lier cela à une fonction qui détecte la valeur du Bitcoin ne me semble pas très complexe.

Bref, je passe pour l’instant par un système d’alerte. Via de simples notifications sur smartphone. Puis lance l’achat ou la vente manuellement.

L’application Bitcoin Ticker

J’utilise Bitcoin Ticker pour suivre le cours du Bitcoin sur ma plateforme (Coinbase) et dans ma devise (l’euro). Comme dans un bureau de change, le Bitcoin n’a pas la même valeur sur toutes les plateformes.

bitcoin ticker cours alerte

L’application permet également de paramétrer des alertes. En valeur absolue (être alerté quand le bitcoin passe en dessous de 900€ par exemple) et en valeur relative (être alerté quand le bitcoin baisse de 10%).

Les alertes sont essentielles. Elles permettent de ne pas avoir les yeux rivés sur le cours en permanence. Ce qui serait une perte de temps et un risque d’acheter – vendre par impulsion. Les objectifs sont ici fixés à l’avance (être alerté lors d’une baisse de 10% par exemple), on ne peut que s’y tenir.

Analyser dans sa devise d’investissement

Analyser le Bitcoin en dollar US est un exotisme inutile. A moins, bien évidemment, d’y avoir investi des dollars. Le cours Euro-Dollar évolue, au même titre que celui Euro-Bitcoin ou Dollar-Bitcoin. Comparer les cours entre eux est un casse-tête sans intérêt. J’ai investi des euros et suit donc les fluctuations du prix du Bitcoin par rapport à l’euro.

Acheter et vendre des Bitcoins via Coinbase

J’utilise la plateforme Coinbase. Recommandée pour sa stabilité et son caractère Européen. La plateforme n’a jamais été hackée, contrairement à d’autres comme Bitfinex, Gatecoin ou Mt. Gox.

Sur cette plateforme vous envoyez des euros (via virement SEPA par ma part) que vous pouvez ensuite convertir en Bitcoin. Deux comptes cohabitent donc : un portefeuille Euro et un portefeuille Bitcoin.

Coinbase

Vous pouvez évidemment faire l’opération inverse : convertir des Bitcoins en Euros. Puis les renvoyer sur votre compte bancaire traditionnel via un nouveau virement SEPA.

La plateforme affiche son propre cours du Bitcoin. Pour des questions de sécurité, je conseille de se connecter le moins possible à Coinbase et de suivre le cours sur une application tierce (comme Bitcoin Ticker). Connectez-vous uniquement pour vendre et acheter des Bitcoins.

Connaitre son point mort

Connaître son point mort permet de savoir quand on commence à générer un bénéfice. Pour cela il faut connaitre ce que coûtent ces opérations d’achat et de revente. Dans ma configuration, mes frais de transaction sont les suivants :

  • Zéro frais pour verser de l’argent sur la plateforme
  • 1,49% de frais à l’achat de Bitcoin
  • 1,49% de frais à la vente de Bitcoin
  • 0,15€ de frais fixe pour transférer des fonds depuis la plateforme vers son compte en banque

On a donc 1,49% sur l’achat + 1,49% sur la vente + 0,15€ à chaque virement depuis la plateforme. Je soustrait ces valeurs à l’évolution du cours, ce qui permet d’obtenir mon point mort.

Ma problématique était la suivante, si j’achète un Bitcoin à 1000€ à quel prix puis-je le revendre pour générer zéro euro de bénéfice ? Connaître l’ensemble de ses frais permet de répondre à cette question.

Les délais de transaction : avoir de l’argent disponible

Tout comme le chasseur, l’investisseur Bitcoin doit appuyer sur la gâchette au bon moment pour réussir son opération. Il est inimaginable d’aller chercher le fusil et de le charger uniquement une fois l’occasion devant vos yeux.

Dans l’univers Bitcoin cela signifie avoir des munitions (de l’argent) disponibles immédiatement pour investir.

Impossible d’attendre l’arrivée d’un virement SEPA depuis votre compte bancaire vers votre portefeuille Euro. L’opportunité ce sera envolée.

Laissez à disposition sur la plateforme tout l’argent à investir. A l’inverse, sécurisez sur votre compte bancaire les bénéfices que vous ne souhaitez pas réinjecter dans l’économie Bitcoin.

Le prix du Bitcoin : le « spread Ask – Bid »

A la question « quel est le prix d’un Bitcoin ? » les investisseurs éclairés répondront : un Bitcoin n’a pas de prix. Ou plutôt il en a deux, un prix d’achat et un prix de vente. Qui varient en fonction des plateformes.

Comprendre le spread Ask – Bid est un plus pour échanger des Bitcoins. Cette locution barbare s’explique simplement, il s’agit des prix d’achat (Ask) et de vente (Bid) de la devise. Les plateformes achètent toujours vos Bitcoins moins chers qu’elles ne vous les vendent. Cet écart (Spread) entre l’achat et la vente est donc logiquement nommé Spread Ask – Bid.

Pour exemple, au moment de la rédaction de cet article sur la plateforme Coinbase je peux acheter un Bitcoin pour 1076,40€ et le vendre contre 1054,10€. Soit 2,07% d’écart (22,30€).

Une méthode accessible à tous

Avec des frais qui correspondent à un pourcentage des transactions, les gros investisseurs n’ont pas l’avantage sur les nouveaux entrants qui veulent s’y essayer. De plus l’argent n’est pas bloqué contrairement aux placements financiers courants (PEL, assurance vie…) et n’entraîne pas de frais cachés.

Le seul frais fixe est de 0,15€ pour transférer vos bénéfices de Coinbase vers votre compte en banque.

A titre d’exemple, après deux mois et un investissement initial de 3 000 euros j’ai gagné près de 500 euros (soit 16% de bénéfice). Merci le livret A à 0,75% au bout d’un an !

Dans la même catégorie

L’idiot du village est devenu idiot du monde Au premier abord le voyageur du monde fait rêver. Il vit entre plusieurs pays, parlent plusieurs langues et narre à table ses récits avec vie. Une poudre aux yeux qui cache une réalité tout autre : ce voyageur n'est qu'un parfait branleur. Rie...
J’ai participé à une cérémonie du cacao sacré En lisant la description de l'événement, je me suis vraiment demandé où j'allais atterrir. Si j'allais finir sacrifier sur un autel ou au milieu d'un gang bang shamanique. Ici nous avons l'opportunité de trouver notre propre vérité, de nous conn...
Contravention de l’usage du cannabis : une demi-mesure Le gouvernement a annoncé dans un projet de loi que l'usage du cannabis serait bientôt puni d'une simple contravention. Un pas en avant louable bien que pudibond. Le ministre de l’intérieur, Gérard Collomb, a déclaré le 24 mai vouloir mettre e...

Laisse ton commentaire ici