28 fév

Idiocracy

Idiocracy

 Le titre du film et son synopsis étaient certes très inspirant mais le tout ne dépassera pourtant pas le stade du simple navet. Cette bouse hollywoodienne qui prévoit l’abrutissement généralisé de l’humanité (c’est à dire des Etats-Unis) aura au moins eu le mérite de me faire réfléchir sur la possibilité que notre civilisation avait de potentiellement être plus débile qu’elle ne l’était déjà. Cette daube était comme la vie, longue et ennuyeuse. Cette daube était une prophétie.

Ce scénario catastrophe où le Président rappe ses décrets devant la chambre de « ceux qui représentent » et où la population meurt de faim puisque les champs de blé sont arrosés au Gatorade s’inspire d’une théorie reposant sur un phénomène que je ne peine pas à observer jour après jour dans ce monde d’enculé : les grosses merdes ont un potentiel de reproduction plus important que les gens intelligents, de ce fait les Kevin et les Julien Tanti Plein des Marseillais de mes couilles ont plus de chance de procréer qu’Alain Finkielkraut et bientôt les guerres ne pourront plus réguler ces populations de fils de putes parce que les écolo-bobos auront vaincu ce qu’il reste d’animalité dans notre espèce.

Capture d’écran 2016-02-28 à 22.59.08

La suite n’est plus qu’une question de math, le darwinisme social empêchera Zemmour de faire plein de gosses parce qu’il n’aime pas les arabes et que les foudres des lecteurs de Libération s’abattront sur ses potentielles conquêtes sexuelles, mais des raclures de chiottes comme Kev Adams pourront quant à elles féconder les vagins dégueulasses de toutes les Cindy de la banlieue parisienne. Que faire quand la seule promesse que l’avenir peut nous offrir est une société dans laquelle Cyril Hanouna, député et candidat aux primaires socialistes 2022, signe des autographes sans risquer de prendre un coup de couteau en plein cœur ? Violer ce qu’il reste de femmes intelligentes comme un soviétique dans les rues de Berlin en 45 pour assurer la survie de l’espèce ?

Capture d’écran 2016-02-28 à 22.57.09

Une solution pacifique devrait pouvoir être trouvée, mais le temps joue en notre défaveur. En face, nos ennemis de Direct8 sniffent de la coke aux soirées mondaines et baisent sans capote, le VIH ne tue pas assez vite les noirs qui font 34 enfants par femme et les arabespardonlesréfugiés violent les teutonnes plus vite que nos ombres. Ainsi, les fils de putes enfantent plus vite que nous, cette crise démographique emportera l’intellect et le génie comme la merde que je viens de chier dans le siphon de mes chiottes.

gauchiste-voilees1

Une plainte pour incitation à la haine (et à la mort) est très vite arrivée, mais LE SAVIEZ VOUS ? Le température de crémation du corps humain est de seulement 850°. Un bidon d’essence et une allumette, ce n’est pas bien cher pour préserver ce qu’il y a de plus précieux.

mnjmjn-песочница-Южная-Корея-кальмар-512532

Dans la même catégorie

Marsault : ce que nous apprend la censure de sa page Facebook La page du dessinateur Marsault a été supprimée de Facebook suite à une campagne de signalements menée de front par différents groupements féministes ( la page Paye ta shnek notamment) et antiracistes. Une censure en bonne et due forme, révélatrice...
Seth Gueko et Moïse the Dude, du rap au poil Bad Cowboy pour l'un, Big Lebowsky en peignoir pour l'autre. Admirons un instant le rap qui transpire des burnes et pisse de la bière chaude. Portraits croisés de deux rappeurs avec du poil au rap. Que les chattes rasées de l'industrie du disq...
Groupe Sanguin : O Négatif L’industrie de la musique est une machine aux rouages acérés, une industrie laissant peu de place aux électrons libres. Préférant se consacrer à des produits artistes malléables qui ne créeront point de remous, qui se laisseront modeler et commerci...

Laisse ton commentaire ici