02 Avr

Le Saint Dic(t)at

Avec l’arrivée de la loi travail, on peut assister à une frénétique gesticulation syndicale qui, comme à son habitude, brasse des hectolitres d’air dans le seul but de faire avancer ses propres intérêts, quitte à laisser ses « Camarades » crever gueule ouverte dans son sillage. Tant  mieux ! J’attendais depuis longtemps l’occasion de hurler au monde ma haine et mon dédain à l’égard de ces crevards.

Lire la suite…